Korean top team – Séoul – Corée du sud

Je débarque le Vendredi 28 Avril aux alentours de 23h30 à JJ House hostel. Une auberge de jeunesse aux allures d’ancien atelier retapé façon « underground ». Tout en hauteur, sur 3 étages, avec un « Rooftop », quelques chambres privatives, des dortoirs mixtes, féminins et des douches et toilettes communes.

Je suis accueilli par mes désormais amis Mike et Robin. Robin est suédois et parle couramment Coréen, il a passé beaucoup de temps à Séoul pour le travail. Mike est à l’hostel depuis quelques mois, c’est un grand voyageur et surtout grand sportif.

 

Je prend mes marques dans mon dortoir de 8 personnes et je fais connaissance avec Jeff un Canadien également un voyageur aguerris qui revient tout juste de 6 mois passé à la montagne au Japon.

Le lendemain je décide d’aller voir à la Korean top team si je peux avoir les horaires et tarifs… L’académie se situe dans un des quartier chinois de Séoul pas très loin de la station de métro « Daerim ». A mon arrivée, pas grand monde dans la salle, un des combattants qui s’occupe de la réception vient vers moi. Il parle un petit peu anglais (vraiment peu) et il me dit que je tombe mal car la semaine qui suit ce sont les « golden holidays ». Des vacances ou sortes de jours fériés qui suivent l’anniversaire de Bouddha et du coup le club est fermé toute la semaine. Il me cdit de revenir  la semaine suivante.

Un peu déçu je rentre à l’hostel et par chance une amie qui vivait à l’hostel (Sunny) s’entraînait dans un club de Kickboxing pas très loin non plus et ce club reste ouvert pendant cette fameuse semaine. Elle demande à son coach et malgré qu’il n’y ait pas d’entraînement  il me permet de venir m’entraîner quand je veux.

Dès le lendemain, je commence à m’entraîner au BMH Kumkang (Sinchon). Un petit club avec un ring et quelques sacs de frappe. Je fais connaissance avec un des coach qui est un combattant de K1 avec une dizaine de combats professionnels. On a mis un peu les gants ensemble quand il était là et sinon je m’entraînais seul.

IMG_4570

L’endroit

Cette semaine là, Mike, qui connaissait bien  Séoul, nous a emmené avec Jeff au festival pour des « Golden holidays ». Nous sommes allés aussi faire un trek de 5h dans le parc de Bukhansan et nous avons fait l’ascension d’une montagne de 800 mètres. Ce fut une bien belle journée.

 

IMG_4837

 

Capture d'écran 2017-06-01 23.24.07

Les entraînements

La semaine suivante, je viens comme prévu au cours des professionnels à la Korean top team. Ils ont lieu tous les jours du Lundi au Vendredi de 15h à 18h. Je suis bien accueilli par le « head coach » qui est un ancien lutteur de haut niveau. Parmi l’équipe professionnel,  il y a  un des combattants qui est à UFC depuis peu et d’autres qui sont champions d’organisations locales comme le TOP FC (le coach de la KTT est aussi le propriétaire de cette organisation) et au XFC (une organisation malaisienne). Bref, chacun des élèves présents ont tous combattu au moins une fois à un niveau professionnel en MMA.

IMG_4964

Dans les cours professionnels, chaque jour  il y a un thème différent :

Lundi  Striking (en général Kickboxing)

Mardi  MMA

Mercredi  Préparation physique + Open workout

Jeudi  MMA

Vendredi  Boxe + Lutte ou thèmes MMA

En savoir plus sur les entraînements à la Korean top team

Tarifs & Planning

schedules

Pour les tarifs il faut prendre contact directement avec le « head coach » par Facebook

Dongjin Ha (KTT)

Mon expérience

Dès le départ, j’ai été hyper bien accueilli par le coach et toute la team. Ce que j’ai trouvé vraiment cool c’est qu’ils sont tous comme une famille. Ce sont tous des combattants, ils sont là chaque jour pour évoluer et combattre afin de pouvoir vivre de leur passion et pour ça ils s’entraident beaucoup.

Capture d'écran 2017-06-01 20.13.21

J’ai trouvé aussi exemplaire chez eux, c’est que le coach  a formé cinq combattants qui sont allés à UFC. Parmi eux, il y a le célèbre « Korean zombie » encore en contrat avec UFC et dans le top 10 de sa catégorie. Bien que certains d’entres eux aient monté leurs propres clubs, tout le monde reste en bon terme. Toujours dans le but de se donner de la force mutuellement, même avec d’autres clubs « concurrents » ça arrive régulièrement.

Un respect mutuel entre tous les pratiquants amateurs et professionnels champions ou pas ainsi que pour le coach. Les meilleurs combattants sont ceux qui sont venus vers moi les premiers, pour montrer l’exemple d’ouverture au nouvel invité.  Même si ils avaient du mal avec l’anglais,  ils faisaient vraiment l’effort et ils m’ont intégré à l’équipe dès le premier jour. Nous sommes allés plusieurs fois dîner tous ensemble après l’entraînement.

IMG_4717

Capture d'écran 2017-05-29 00.04.05

Chaque mois, ils organisent des combats amateur en MMA, le head coach a son propre évènement professionnel Top FC qui fait des évènement tous les 3 mois à peu près et ils ont le TFC amateur pour que les combattants puissent évoluer avant de passer pro. Il y a plusieurs catégories (débutant / semi-pro).  Les débutants portent un casque et des protège tibias. Les semi-pro portent uniquement les protège tibias.  J’ai trouvé ça génial et quelque chose qu’il nous faudrait en France.

Pour conclure, une super expérience, des rencontres, que ce soit au club ou à l’hostel.  J’ai beaucoup appris car on s’est entraîné très dur tous les jours. Revenir au MMA avec beaucoup de lutte et du sol m’a fait du bien.

Ce que je retiens de mon expérience à la KTT c’est surtout que dans une ambiance de travail « saine » dans un club  avec peu de moyen, il est possible tout de même d’obtenir de très bonnes performances.

Facebook KTT

Instagram KTT

JJ House hostel