Meijiro Gym – Amsterdam – Hollande

img_2181

http://www.mejirogym.nl/

Partout où j’ai cherché, le Meijiro Gym ressortait comme LA référence en kick boxing à Amsterdam.

Je les avais contactés aussi pour savoir si ils recevaient des étrangers. Comme au Mike gym ils m’avaient envoyé toutes les infos, le seul inconvénient pour moi, c’était qu’il n’offrait pas d’hébergement du place et donc ça allait me revenir plus cher comparer à Mike qui m’offrait le logement et les repas midi et soir. C’est pour ça que dès le départ j’avais choisi le Mike gym.

capture-decran-2017-01-11-12-07-50

J’ai quitté l’appartement que j’occupais à Zandaam et je suis allé m’installer dans une auberge de jeunesse dans le centre d’Amsterdam le  Flying pig hostel uptown

L’auberge était vraiment cool, propre, bien située, le staff au top. C’est une chaine d’auberges du « Commonwealth » donc j’ai rencontré plein de voyageurs qui venait de pays anglophones : canadiens, australiens, anglais, américains et même des Indiens de New-Delhi.

logo-flyingpig

J’arrive au gym le matin pour prendre des infos sur les tarifs et le planning André Manaart était en train de donner une leçon en cour privé, un de ses boxeurs est venu vers moi pour m’expliquer que je pouvais revenir quand je voulais pour commencer les entraînements.

Le planning

Voir le planning

Le Matin

Du Lundi au Samedi, soit à 7h15 ou 9h il y a « Heavybag training ». C’est un entraînement uniquement sur le sac de frappe durant 1 heure.

Le Soir

Le soir les entraînements pour les confirmés sont à 19h30 et durent 1h également. Les Mercredi et Vendredi soirs sont dédiés à la technique et aux sparring.
Il y a aussi la possibilité de prendre des leçons privées avec André Manaart.

Les tarifs

« Pass cours illimités » pour 1 mois = 100€

Les entraîneurs

shanice-rohier-meijiro
Rogier (à gauche) Shanice (au centre)

Pour les entraînements au sac de frappe du matin, le plus souvent c’était une jeune combattante, Shanice Josefina qui encadrait. Il y avait aussi Rogier Van der Heijden un des coach très bon pédagogue et technicien.

Les entraînements techniques et sparring étaient encadrés par André Manaart le Senseï

andre-mannaart-copy

Les « Heavybag training »

En début de séance, un échauffement généralisé d’environ 15 min sur place car souvent nous étions beaucoup et il y a peu de place dans le dojo.
Ensuite nous étions 2 par sac, le coach montre une combinaison qu’il décline en 3 ou 4 temps en fonction du nombre de coups dans la combinaison.
Chacun son tour on doit réaliser l’enchaînement sur le sac en suivant le rythme du coach. Au début il fait faire 1 coup après l’autre

Exemple : Pour la combinaison : Jab + Cross du bras arrière + Crochet au corps du même bras

En suivant le tempo donné par le coach :

  1. Jab
  2. Jab + Cross arrière
  3. Jab + Cross arrière + Crochet corps même bras

Toujours en entrant et en ressortant et sur 20 répétitions

Ensuite il donne 1 temps et on doit faire l’enchaînement complet sur 20 à 30 répétitions

Puis ça change de rôle

Ceci pour chaque combinaison, on travaillait de cette façon en moyenne 3 à 4 combinaisons par séance avec des phases de « travail libre » sur le sac d’environ 2 min par personne en fonction des techniques que nous avions travaillées.

Sue ce type de séance, on travail  :

  1. Entrée / sortir , la dexterité
  2. La concentration car il faut suivre le rythme que le coach qui est aléatoire
  3. La puissance  il faut 100% de puissance et du volume quand c’est du travail libre.

Les entraînements « technique & sparring »

La séance commence par un salut traditionnel avec tous les élèves alignés face au Senseï. Un moment de calme et de légère méditation avant de commencer la séance « Mouksooo »

mouksoo

Au début, un échauffement généralisée,  beaucoup d’exercices ludiques en binôme.

Pour ce qui est de la technique la particularité est qu’on travaille en binôme et sur des techniques simples mais à réaliser en avançant et en reculant et souvent dans les deux gardes.

sparring-session-meijiro

Egalement André insistait beaucoup pour que l’on porte réellement les coups pendant les exercices et non pas en présentant les gants (cibles) à celui qui fait la technique. D’une par car cela force à rester concentrer pour celui qui doit bloquer et pour l’attaquant à réaliser la combinaison à distance réelle de frappe.

Exemple :

  1.  L’attaquant envoi un jab + low kick de la jambe arrière en avançant. Ce jusqu’au bout de la salle, ensuite c’est à l’autre
  2. La même chose en ajoutant un middle de la jambe avant qui est devenu la jambe arrière du fait d’avoir avancé sur le 1 er low-kick.
  3. Même chose en ajoutant un genou de la jambe arrière au visage

Mon expérience

Après mon expérience au Mike’s gym, j’étais sur mes gardes en arrivant au Meijiro. Je m’attendais à être « testé » par certains combattants pendant le sparring. Cette fois pas vraiment. Les sparring sont encadrés par André et il surveille de près les duels, il veut du travail technique et du volume plus que de la puissance.

J’ai aussi beaucoup aimé les « Heavybag training », le fait de devoir suivre le rythme du coach force à la concentration et les techniques qu’ils ont montrées étaient très efficaces. Beaucoup de décalage et changement de garde. J’ai vraiment appris à travailler au sac de frappe au Meijiro gym, de plus, la répétition permet de créer des automatismes ce qui est essentiel en combat.

Une ambiance plus « familiale » d’un petit club de quartier avec une grande histoire et des grands champions : André Manaart, Rob Kaman, Peter Aerts, Rémy Bonjasky, Andy Souwer et actuellement le fils d’André Roel Manaart qui évolu au Glory Kickboxing la plus grosse organisation de kick-boxing du monde.